La Fresque du Climat : comprendre le changement climatique en jouant

Par Célia Fontaine, à lire également sur http://www.celia-fontaine.fr/la-fresque-du-climat-comprendre-le-changement-climatique-en-jouant/

La crise sanitaire actuelle a relégué l’actualité climatique loin des titres. Pourtant, nous vivons actuellement le dixième mois de suite avec une température moyenne au-dessus des normales.  Malgré l’arrêt d’une bonne partie de la production générant une baisse sensible des émissions des gaz à effet de serre, il est à parier qu’après la crise, tout repartira à la hausse.

Alors que fait-on ? Durant ce confinement, j’ai découvert par l’intermédiaire d’un contact l’existence d’un outil fort utile par les temps qui courent : la Fresque du Climat. 

Il s’agit d’un atelier à la fois ludique, collaboratif, visuel, créatif, simple tout en étant rigoureusement scientifique, ayant pour but de sensibiliser aux causes et conséquences du changement climatique. Avantage ? Apprendre beaucoup en très peu de temps. Une excellente idée quand on sait à quel point le sujet peut être complexe, parfois clivant ,voire ennuyeux…

Genèse de la Fresque du Climat

La Fresque a été inventée un peu par hasard en 2015 par Cédric Ringenbach, expert du Changement Climatique, ancien directeur du Shift Project, enseignant et consultant.

Il a eu l’idée de présenter quelques graphiques du GIEC avec l’idée de les remettre dans l’ordre, pour bien montrer les causes et effets du changement climatique. C’est ainsi qu’il a pu constater que cela fonctionnait très bien sur le plan pédagogique.

Depuis, l’outil s’est développé, et en décembre 2018, l’association la Fresque du Climat a vu le jour, avec pour objectif de faire découvrir à un maximum de personnes les mécanismes climatiques.

Comment ça marche?

Le jeu est composé de 42 cartes imprimées en recto-verso (une image, infographie au recto et des explications au verso) que l’on devra placer au fur et à mesure sur une grande affiche en papier. Il s’agit de disposer les cartes dans l’ordre des causes et des effets et de dessiner les liens sous forme de flèches.

On forme une équipe de 4 à 8 joueurs, avec un animateur. Il faut compter environ 3 heures d’atelier. Pour ma part, confinement oblige, j’ai testé la version sur Zoom avec une application qui s’appelle Mural, afin de jouer en ligne. L’avantage c’est d’avoir pu discuter avec des personnes à l’autre bout du monde (la première fois une participante était à Buenos Aires, une autre au Maroc, etc), mais l’inconvénient reste bien évidemment le manque d’interaction, l’écran faisant barrière.

La première phase de la fresque commence par une réflexion. les 42 cartes du jeu sont divisées en 5 paquets que les joueurs reçoivent progressivement, une carte par une carte. Chaque nouvelle carte vient complexifier le système climatique et les joueurs doivent trouver les liens de cause à effet avec les cartes précédentes. Ils co-construisent ainsi une véritable « Fresque » du changement climatique, allant des origines humaines aux conséquences humaines, en passant pas les mécanismes purement climatiques.

changement climatique La Fresque du Climat : comprendre le changement climatique en jouant Capture d   e  cran 2020 04 30 a   11
Fresque du climat en ligne, réalisée le 9 avril 2020

Pas toujours si simple!

Une fois le premier lot de cartes distribué, chacun lit le titre de la carte reçue avec ses explications, puis discute avec les autres participants pour décider de placer sa carte au bon endroit sur la fresque. Pas si simple quand on tombe par exemple sur la carte « forçage radiatif » ou « budget énergétique », on ramène moins sa science quand on a des doutes…

Par la suite, après la distribution du 3e lot, on peut commencer à dessiner des flèches pour relier les cartes entre elles. Et c’est là que le jeu se corse ! Les flèches peuvent aller dans tous les sens, et on découvre des causes ou effets insoupçonnés.

Heureusement les animateurs sont là pour illustrer certaines cartes. Pour l’effet de serre, il faut imaginer une grande couette qui maintient la planète au chaud. Si on rajoute trop de plumes à cette couette, la planète surchauffe. Pour expliquer la fonte de la calotte glaciaire, Nicolas de Quatrebarbe, l’un des animateurs de la fresque à laquelle j’ai participé, rappelle qu’en Europe, il y a de cela fort longtemps, on pouvait aller de Marseille en Irlande en marchant, sans traverser la mer.

Quand les émotions entrent en jeu

Le dernier lot de cartes distribué aux participants contient les cartes des conséquences ultimes du dérèglement climatique : “réfugiés climatiques”, “conflits armés”, “famine”… Les descriptions qui accompagnent les cartes ne sont pas réjouissantes, mais ne font que refléter la réalité. On sent alors un certain abattement gagner les joueurs. Voir ainsi posées sur la table toutes ces conséquences désastreuses invite à l’humilité.

Il est temps ensuite de passer à la phase créative. La Fresque du Climat ne fait pas appel qu’aux connaissances scientifiques mais aussi à la créativité et à la cohésion de groupe : les participants doivent illustrer leurs propos, choisir ensemble un titre, mettre en valeur les messages clé …

Cette phase de créativité collective permet de décompresser, s’approprier les connaissances et créer un esprit d’équipe.

Restitution

La phase de restitution implique des discussions, notamment sur les éventuelles solutions.  Une première option est de choisir une équipe qui fera un exposé sur le climat en s’appuyant sur la Fresque fraîchement réalisée; celle-ci pourra d’ailleurs rester affichée dans les locaux de l’entreprise, de l’école ou de la collectivité où l’atelier a eu lieu et constituer un panneau pédagogique.

L’animateur peut sinon faire une correction orale de la Fresque. On pourra aussi demander à chaque groupe d’expliquer le titre de leur fresque, de détailler 1 carte / 1 lien qui les a marqués ou encore de partager une ou plusieurs solutions.

Ex : passer de 12T CO2eq/an à 2T CO2eq/an demande un changement de mode de vie mais peut aussi rendre très heureux ! L’occasion de vivre plus simplement.

L’animateur pose alors une question importante aux participants : “Comment vous sentez-vous?” La dimension du ressenti est très importante, et l’exprimer peut faire avancer les choses. Il peut y avoir de l’énervement, de la frustration, parfois de l’angoisse, du découragement… Ou au contraire de la motivation à action, de la recherche de solutions.

Et après?

Le jeu existe en différentes versions, afin de toucher un large public, tant les initiés, que les novices ou même les enfants. En effet, il existe à côté de la fresque du climat classique, une fresque Junior, accessible aux 8-14 ans, avec moins de cartes (21), pour environ 2h de jeu. Les textes sont plus simples, les références à des actions individuelles de la vie quotidienne et indices plus explicites. Idéal à proposer au sein des écoles!

Les spécialistes du changement climatique ne seront pas en reste avec la version Expert, avec cette fois 80 cartes, pour corser le jeu. Elle permet un partage de connaissances.

A ce jour, près de 50.000 personnes ont participé à une fresque du climat, le jeu a été traduit en 20 langues. L’objectif? Sensibiliser un million de personnes. C’est tout à fait réalisable, vu le dynamisme de l’association et l’engouement autour de ce bel outil.

Sources d’informations supplémentaires parmi beaucoup d’autres :

– chiffres et informations sur l’énergie: sur le site de JM Jancovici

–  le dernier rapport de l‘Agence Européenne de l’Environnement 

 – Infographie « Faire sa part »  

– Vidéos scientifiques et explicatives sur le climat, les climatosceptiques et autre: Le réveilleur

– Pour calculer son empreinte carbone, tester ses connaissances et trouver d’autres outils : le site d’Avenir Climatique

– les différents rapports du GIEC, notamment celui-ci dont la FAQ est très intéressante, en particulier sur les aérosols et les nuages

– l’association Résistance climatique et livre de Gildas Verret – « Sauvons le climat« 

– Renaissance écologique 

Célia Fontaine

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :