Lewis Hamilton, un écolo en Formule 1 ?!

Par Ethan Fasnacht

A priori, le sport automobile et l’écologie ne font pas bon ménage. Et pourtant, le désormais sept fois champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton n’est pas seulement intéressé par son sport mais également par l’écologie.

Changement de mode de vie

Le britannique est depuis plusieurs années devenu un défenseur notoire de l’environnement et a même décidé de changer de mode de vie. Lewis Hamilton a ainsi décidé de devenir végétalien, de vendre son jet privé et a également fait une donation de 500’000 dollars en janvier dernier pour lutter contre les incendies en Australie.

Le pilote, en collaboration avec la marque de vêtements Tommy Hilfiger, a fait le choix d’une collection conçue et fabriquée de manière écologique. Selon lui, personne ne devrait acheter du plastique.

Il n’a pas hésité à pousser son écurie, Mercedes, à changer sa façon de faire. Le directeur de l’équipe, Toto Wolff, a volontiers accepté ces changements demandés par le champion du monde. Ainsi, les bouteilles en plastique sont interdites et le diesel est dès à présent remplacé par un carburant plus écologique.

La Formule 1 met en place de nouvelles technologies plus écologiques

Pour Claire Williams, ancienne directrice de l’écurie Williams, la Formule 1 pourrait être bien plus écologique et appelle ses différents ex-collègues à travailler ensemble afin que ce sport devienne plus vert.

Depuis 2014, les différentes voitures utilisent de nouvelles unités de puissance turbo hybrides bien plus propres que les anciens moteurs V8. Un changement qui est bien plus une question d’image que d’écologie puisque cela représente seulement 1% environ des émissions de la Formule 1.

L’écurie McLaren a d’ailleurs été la première à obtenir le label « Carbon Verified », rappelle le pilote anglais Lando Norris. Ferrari travaille également dessus, tout comme Renault qui, d’après son directeur, Cyril Abiteboul, n’est pas assez reconnue pour son moteur qu’il qualifie de « miracle écologique ». Toujours d’après Abiteboul, si les autres écuries utilisaient le même type de moteur, les émissions de CO2 serait réduites de 20 à 30%.

Les autres pilotes ne sont pas tous d’accord

Le doyen du championnat, Kimi Räikkönen, raconte que ce n’est pas à la F1 de dire quoi faire à ce niveau-là car, pour le Finlandais, les pilotes brûlent seulement du carburant pour être premier ou deuxième.

Le pilote franco-suisse Romain Grosjean appuie les propos du finlandais. En effet, le pilote chez Haas explique qu’entre 21 courses où les pneus et le carburant sont brûlés ainsi que les transports en avion pour se rendre d’un pays à l’autre, il faudrait faire beaucoup plus attention car la F1 est totalement à l’opposé de l’écologie.

Cependant, ces arguments n’ont pas convaincu Max Verstappen. Le pilote de Red Bull a eu des déclarations contre l’hybride et les nouvelles énergies vertes en F1 : « « Oui, j’aime l’essence, j’ai le droit de le dire ? Je n’aime pas l’électrique. Enfin, j’aime ma mobylette électrique chez moi. Mais pas pour une F1. Je sais que l’environnement est très important, mais la F1 est là depuis longtemps et je ne pense pas qu’il faille surréagir ou en faire des tonnes. Il faut faire avec. Si vous n’aimez pas la F1, ne la regardez pas. »

Une direction contradictoire

Le propriétaire de la Formule 1, Liberty Media, se contredit à ce sujet. Ce dernier voulant augmenter le nombre de courses (il y en aura 22 l’année prochaine) et ce jusqu’à 25 par an tout en faisant des week-ends de course au bilan carbone neutre, et ce d’ici 2030. La F1 veut devenir verte sans cependant perdre de l’argent et ne mettra donc pas vraiment l’écologie au centre des ses préoccupations. Il paraît assez insensé d’assimiler ce sport à l’écologie, quand on sait par exemple qu’entre 6 et 8 avions transportent le matériel des écuries à travers le monde.

Les avis à ce sujet sont donc relativement mitigés et la direction ne semble pas vouloir prioriser une solution écologique. Il semble qu’il faudra du temps avant que la Formule 1 puisse changer de mode de fonctionnement.

Pour aller plus loin :

Sondage de Motorsport.com :

https://ch-fr.motorsport.com/f1/news/sondage-fans-veulent-ecologie-diversite/4919369/

Article de RMC Sport à ce sujet :

https://rmcsport.bfmtv.com/f1/la-f1-veut-essayer-d-etre-plus-ecolo-1804317.html

Article d’ecolosport.fr :

Pour tout savoir sur l’histoire de la F1 :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Formule_1

Tableau concernant l’impact écologique de la F1 en 2019 :

Publié par Benjamin Joyeux

Journaliste indépendant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :